Retour

Actus

Recherche vocale : les nouveaux enjeux seo

Tribune

Par Mikail Tufan, Consultant webmarketing

 

Siri, Google assistant, Cortana, Alexa… Les assistants vocaux sont de plus en plus utilisés, via les smartphones ou les enceintes connectées. Et à travers eux, c’est toute la recherche vocale qui se développe. Comment Google et les autres assistants répondent à une requête orale ? Parmi les milliers de résultats, lequel est sélectionné pour répondre à l’internaute ? Quel est l’impact du search vocal sur le référencement naturel (SEO) de sites ?

L’USAGE DES ASSISTANTS VOCAUX EN FRANCE

D’après une récente étude Search Foresight et My Media*, 81% des Français connaissent la recherche vocale, et 61% d’entre eux se servent des assistants vocaux. Cette fonctionnalité est surtout utilisée sur mobile (44%), puis sur ordinateur (20%), tablette (20%) et enfin enceinte connectée (13%). Parmi les assistants vocaux, deux mastodontes dominent le marché : Google (32%) et Siri/Apple (31%). Si l'étude montre également que certaines réticences subsistent chez certains utilisateurs, ils sont tout de même 20% à utiliser la recherche vocale de façon régulière.

ÉVOLUTION DE LA RECHERCHE VOCALE

Nous voyons donc que les Français utilisent les assistants vocaux, même si cela reste faible pour le moment par rapport à la recherche sur écran. Toutefois la recherche vocale la plus importante consiste en la recherche sur Internet à 86% ! D’autant que d’après Gartner**, 30% des sessions sur le web proviendront des recherches faites par la voix d’ici 2020. Nos habitudes vont certainement changer en termes de recherche. Mais qu’en est-il alors du SEO ?

COMMENT OPTIMISER LE SEO VOCAL DE SON SITE ?

D’un point de vue du SEO, il faut commencer à adapter nos méthodes et anticiper les nouvelles bonnes pratiques aux vues des nouveaux usages et habitudes qui s’annoncent. On parle notamment de passage du Mobile First au Voice First.

  • Assurez-vous d’avoir un site mobile optimisé

Si votre site n’est pas encore optimisé pour le mobile, le SEO vocal sera également impacté négativement. En effet, depuis déjà quelques mois, c’est l’index mobile-first qui est pris en compte dans l’indexation des pages de votre site. Parmi les optimisations mobiles (responsive design, etc.), la vitesse de chargement des pages du site joue un rôle important dans le référencement, et le temps de chargement doit être réduit au maximum. Cette condition est primordiale pour apparaître notamment en position zéro. C’est pourquoi le travail effectué en amont sur le site mobile vous permettra de partir sur de bonnes bases pour votre SEO vocal, qui nécessite notamment d’avoir du contenu adapté aux requêtes orales.

  • Adaptez le contenu aux requêtes vocales

La recherche « classique » sur écran consiste généralement à indiquer une requête de deux, voire trois mots. Alors que la recherche vocale est très souvent une requête sous forme de question. Vous devrez donc identifier les requêtes de longues traines, qui peuvent être cherchées à l’oral, puis rédiger des titres de pages qui commencent par « Comment », « Qu’est-ce », « Pourquoi », « Quel », « Où », etc.

Vous l’avez compris : il faut produire du contenu qui réponde à une question précise puisque les recherches le sont aussi. En utilisant une sémantique riche autour du sujet avec des mots clés qui ont un sens proche du mot clé principal, des synonymes, et un champ lexical riche autour du sujet. N’hésitez pas à aller dans le détail et à organiser l’information de votre contenu, cela permettra d’augmenter vos chances d’apparaître en position zéro, dans le Featured Snippet.

  • Atteignez la position zéro dans les résultats

Lorsqu’une personne fait sa requête oralement auprès d’une enceinte connectée, l’assistant vocal ne dicte pas tous les résultats. Il choisit le plus pertinent selon lui, c’est-à-dire la réponse qui est en position zéro. De même pour les résultats sur écran, la position zéro est primordiale. Tout l’enjeu sera donc d’être présent à cet endroit de la page de résultats, dans l’encadré. D’où l’importance du Featured Snippet pour apparaitre en haut des résultats.

Dans votre domaine, vous devrez essayer d’avoir quelques pages optimisées pour le SEO vocal, afin qu'elles soient présentes à cet emplacement sur des requêtes très précises. Vous vous appuierez sur les bonnes pratiques du Featured Snippet pour faciliter la compréhension des robots. Vous organiserez notamment le contenu avec des titres H1, H2, H3, etc. et vous nommerez votre page avec la requête sur laquelle vous souhaitez vous positionner.

  • Pensez aussi au search local

La recherche vocale se fait en premier lieu sur les mobiles, et souvent en situation de mobilité. D’où l’importance du search vocal dans un contexte local. Les entreprises et les marques ont tout intérêt à penser leurs sites pour le SEO local, notamment en optimisant leurs pages Google My Business, qui est la base d’un bon référencement local. Ensuite le search vocal est important pour ces entreprises, qui doivent être en mesure de répondre aux requêtes du type « quelle est la pizzeria ouverte la plus proche », « où se trouve la boulangerie la plus proche » ou « à quelle heure ouvre le supermarché à proximité », etc.

Les informations indispensables comme l’adresse, les horaires d’ouverture doivent évidemment être renseignées. Il faut également veiller à améliorer l’e-reputation de sa marque, c’est-à-dire à vérifier les avis clients et apporter des réponses aux internautes et mobinautes pour rassurer les potentiels clients et consommateurs.

UNE COMPLÉMENTARITÉ ET UNE EXPÉRIENCE DE RECHERCHE PLUS COMPLÈTE

La recherche vocale va-t-elle complètement supplanter la recherche écrite dans les prochaines années ? Rien n’est moins sûr. En effet, l’assistant vocal est pratique pour les réponses qui ne demandent pas beaucoup d’alternatives : « quel temps va-t-il faire aujourd’hui ? », « quel est l’itinéraire le plus court vers Paris ? », etc. Mais dès que l’internaute effectue une recherche plus complexe, qui nécessite de trouver différents points de vue, la recherche « traditionnelle » restera la norme. Donc la recherche sur écran devrait encore perdurer. Ce qui amène à penser que ces deux méthodes de recherche sont plutôt complémentaires que substitutifs, pour le moment.

 

Sources

*Étude Search Foresight et My Media, août 2018

**Gartner Predicts a Virtual World of Exponential Change

Retour en haut